skip to Main Content

Un triple constat

La genèse de cette plateforme téléphonique est le résultat d’un triple constat,
partagé par les professionnels de santé de la région PACA.

Actuellement, les sorties d’hôpital sont un point de rupture dans le parcours de soins des patients.

Plusieurs états de fait sont constatés :

Le manque d’informations sur le déroulement de l’hospitalisation : indépendamment du compte-rendu tardif de l’hospitalisation, les professionnels de santé de ville doivent être mieux informés sur le déroulement de l’hospitalisation afin de pouvoir garantir un suivi de qualité.

Le manque d’informations sur le retour à domicile et la non-information de l’équipe de soins de ville en amont de la sortie du patient. Le retour à domicile est généralement mal anticipé par l’équipe hospitalière qui n’établit pas de lien avec l’équipe de santé de ville.

Le manque de concertation entre la ville et l’hôpital sur les stratégies thérapeutiques instaurées et leurs conséquences sur la vie du patient au quotidien une fois rentré au domicile.

La coordination entre l’équipe hospitalière et l’équipe de soins de ville, indispensable pour assurer un suivi de qualité en ville, est insuffisante à l’heure actuelle.

En l’état actuel de l’organisation, l’intervention des différents professionnels de santé, ambulatoires comme hospitaliers, est insuffisamment coordonnée autour des patients.

Le suivi post-hospitalier des patients relève souvent d’un parcours de soins chronophage pour les patients, coûteux et discontinu. La prise en charge proposée n’est pas toujours appropriée à leurs véritables besoins de soins. L’absence d’un suivi post-opératoire organisé est préjudiciable à la qualité des soins tout en accroissant les coûts de suivi et de prise en charge, notamment en raison des ré-hospitalisations par défaut régulièrement déclenchées.

La prise en charge efficiente d’une population repose sur une coordination transparente et claire entre les différents intervenants de son parcours de santé. Une bonne communication est le préalable à la dispensation de soins de qualité. Les différents intervenants ont aussi besoin de connaître les contours de l’intervention des uns et des autres en même temps que de reconnaître leurs compétences, savoir, savoir-faire et savoir-être. Une fois les règles de fonctionnement, de connaissance et de reconnaissance des compétences des uns et des autres posées, les patients disposent d’une garantie de sécurité, d’efficience des soins délivrés et les soignants d’un supplément de sécurité professionnelle.

Ce manque de coordination apparaît préjudiciable au système de santé puisqu’il conduit les patients qui sortent de l’hôpital à être pris en charge par des organismes prestataires, qui proposent des prises en charge que les professionnels de santé libéraux du territoire sont en capacité d’offrir et dont ils ont l’expertise.

La coordination en sortie d’hôpital permet d’éviter les retards de sortie d’hôpital et d’améliorer la qualité et la sécurité des patients.

Les professionnels de santé sont désireux de s’engager dans une autre forme de prise en charge de leurs patients

Une partie de la prise en charge des patients échappe aux professionnels de santé libéraux qui pourtant, souhaiteraient pouvoir être pleinement acteurs de la prise en charge et du suivi de leurs patients. Il est possible de mieux utiliser les compétences des professionnels de santé dans cette optique.

Une réflexion et des actions de long terme

L’idée de construire un service de mise en relation téléphonique ville-hôpital trouve également son origine dans l’action menée depuis plusieurs années par l’URPS Pharmaciens PACA, association fondatrice de l’Association Lien Ville-Hôpital, en matière de coordination en sortie d’hôpital.
Les pharmaciens de la région ont élaboré une organisation coordonnée performante de sortie d’hôpital et de suivi post-hospitalier partagé par les professionnels de santé libéraux et les professionnels de santé hospitaliers dans le respect des compétences de chaque professionnel.
Une expérimentation a été menée sur les bassins de Hyères et de Gap. Elle a permis d’aller à la rencontre des pharmaciens de ville et des personnels hospitaliers, de les sensibiliser à la coordination et aux outils de communication conçus dans ce cadre et mis à disposition (fiche de liaison, formulaires de prise en charge etc.)

Back To Top